Brexit : les effectifs de Wells Fargo à Paris pourraient être amenés à doubler...

eFC logo

Wells Fargo a indiqué mardi soir dans un communiqué avoir déposé auprès de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) une demande d'agrément d'entreprise d'investissement en France, afin de s'établir dans l'Hexagone. Wells Fargo explique que cette décision « fait partie de la stratégie de la société dans le cadre du Brexit ».

Encore une belle victoire pour la place financière parisienne sachant qu'avant l'été, Wells Fargo hésitait encore entre Paris et Dublin pour établir son hub de trading post-Brexit.

Concrètement, en cas de feu vert du régulateur français, Wells Fargo établira une filiale en France baptisée Wells Fargo Securities Europe S.A (WFSE). « Avec le Brexit en ligne de mire, Wells Fargo s'engage à fournir une transition aussi transparente que possible pour ses marchés et ses clients des services bancaires d'investissement dans l'Union européenne », précise Alicia Reyes, directrice de Wells Fargo Securities en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Des recrutements sur place

La troisième banque américaine en termes d'actifs qui emploie actuellement une trentaine de personnes à Paris contre plus de 1.200 à Londres n'a pas précisé si la création de ce « hub » entraînerait des suppressions de postes à Londres, des transferts ou des embauches à Paris. Wells Fargo « devrait plus que doubler de taille, avec une quarantaine d'arrivées », de sources proches des pouvoirs publics citées dans Les Echos.

En attendant que ces transferts se matérialisent, Wells Fargo propose d'ores et déjà une demi-douzaine de postes à pourvoir à Paris (contre il est vrai plus d'une quarantaine à Londres) sur son site carrières internationales. Depuis septembre, la banque recherche sur Paris un branch manager pour sa division asset management (WFAML) ainsi qu'un chief risk officer et un audit manager pour sa division securites WSF France.

Depuis début octobre de nouvelles offres sont venues se greffer et concernent différents degrés de séniorité à différentes fonctions : analyst KYC et due diligence client, analyst (junior et senior) securities middle office, head of operations. A noter que les profils recherchés doivent impérativement maîtriser l'anglais et le français, ce qui privilégie les candidatures locales.

Vous avez un scoop, une anecdote, un conseil ou un commentaire que vous aimeriez partager ? Contact : tiochem@efinancialcareers.com

Credit photo : PhotoTalk / gettyimages

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close