Une ex-analyst de Goldman Sachs, un brin provocatrice, raconte son expérience en vidéo sur YouTube

eFC logo
Une ex-analyst de Goldman Sachs, un brin provocatrice, raconte son expérience en vidéo sur YouTube

L’histoire suscite quelques remous chez Goldman Sachs. Emerline, diplômée de Wellesley, a d’abord été stagiaire chez Goldman Sachs à New York en 2016, avant d’être ensuite embauchée chez Goldman Sachs Hong Kong ; elle a récemment posté plusieurs vidéos sur YouTube pour partager ses expériences désastreuses.

La banque n’a pas commenté les vidéos - Emerlene en est partie il y a plusieurs années déjà, mais ses allégations ont de quoi en dissuader plus d’un de s’engager dans des stages chez Goldman Sachs comme s’ils partaient à la quête du Graal : son stage marqué par une concurrence effrénée a été un vrai ‘traumatisme’ ; elle était au bureau de 5 h 40 le matin à 21 h 30 le soir ; tout le monde prenait du poids à cause du stress ; ou encore, il régnait une sélection féroce au point que les stagiaires entraient en compétition pour se voir affectés à des projets. Dans la même veine, Emerlene affirme que travailler pour Goldman Sachs à Hong Kong nécessitait d’abattre d’énormes volumes de travail dans l’urgence, aux côtés de gens inintéressants, motivés par le seul appât du gain – pas vraiment de quoi inciter qui que ce soit à accepter un poste chez Goldman même si c’est une offre.

Les vidéos d’Emerlene débutent par une déclaration soulignant qu’elle y relate sa propre expérience, et que d’autres peuvent avoir une perception différente et un bien meilleur ressenti. Les commentaires des banquiers sur le forum Wall Street Oasis ne sont pas tous compatissants. « Elle passe la moitié du temps à se plaindre d’avoir travaillé dur - « j’arrivais au bureau… et j’en souffre encore aujourd’hui… à 5 h 40… avant le lever du soleil… ». Dans une séquence, elle fulmine aussi contre le capitalisme / les riches et l’obsession de l’argent, mais accepte une offre pour réintégrer la banque (en dépit d’un « stage traumatisant »), « avant tout parce qu’on lui donne 10 000 dollars pour changer de bureau, » indique l’un deux…

Crédit photo : Margo Brodowicz  sur Unsplash 

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available. Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

A lire aussi…

Close
Loading...
Loading...