Une jeune femme de 22 ans décède après avoir travaillé 300 heures en un mois

eFC logo
Une jeune femme de 22 ans décède après avoir travaillé 300 heures en un mois

Il y aura huit ans cet été que le stagiaire en banque Moritz Erhardt a succombé à une crise d’épilepsie après avoir travaillé 72 heures d’affilée chez Bank of America à Londres. Suite à ce décès, les banques ont pris des mesures pour réduire le temps de travail, en interdisant le travail le samedi et en limitant le nombre de week-ends travaillés chaque mois. Certaines voix s’élèvent encore pour dénoncer le non-respect de ces mesures, mais globalement le temps de travail en banque semble bien avoir diminué.

Impossible en revanche de voir la moindre amélioration dans les pratiques de certaines grandes entreprises de la tech en Chine, qui continuent de fonctionner comme les banques il y a une dizaine d’années. La vie des employés de la plateforme de commerce électronique Pinduoduo semble particulièrement éprouvante.

Présentée par Techcrunch comme « la nouvelle force de l’e-commerce » il y a deux ans, Pinduoduo comptait lever 1,6 milliard de dollars suite à son introduction au Nasdaq en juillet 2018. Le site, très prisé en Chine dans les villes de moins 100 000 habitants, est comparable aux géants de la vente en ligne, Tesco ou Walmart. A une nuance près cependant : contrairement à Tesco et Walmart, Pinduoduo a aujourd’hui la réputation de faire accumuler les heures supplémentaires à ses jeunes technologues. Dans une vidéo mise en ligne dimanche soir, l’un deux indique qu’il est normal de travailler entre 300 et 380 heures par mois, en particulier pour ceux, très sollicités, de ‘l’équipe épicerie’ au siège de Pinduoduo.

Si cela rappelle indéniablement le fonctionnement des banques, cela va toutefois au-delà – apparemment, plusieurs décès seraient imputables à la surcharge de travail. Le 29 décembre, une employée de Pinduoduo, âgée de 22 ans, s’est effondrée en rentrant à pied chez elle avec des collègues à 1h30 du matin ; elle n’a pas survécu à son malaise. La cause exacte de la mort n’a pas été établie, mais le malaise serait dû au mode de travail ‘en 996’, courant chez les entreprises tech en Chine : ‘de 9h du matin à 9h du soir, six jours par semaine, plus les heures supplémentaires.’ Chez Pinduoduo, il semblerait que la durée du travail puisse même être encore supérieure.

Comme dans le cas Erhardt, ce décès a suscité un tollé, amplifié par le suicide quelques jours plus tard d’un autre employé. « Nous sommes dévastés par la mort de Fei et nous associons à la douleur de sa famille, » a indiqué Pinduoduo dans une déclaration au Financial Times. Les appels au boycott de la plateforme se multiplient en Chine. Avant tout, Pinduoduo doit impérativement revoir sa culture. Les entreprises peuvent changer : les banques ont bien tiré un trait sur les nuits blanches, même si elles exigent toujours des journées de 12 heures.

Photo by Caesar Aldhela on Unsplash

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available. Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close