Les pires façons de traiter les recruteurs en finance

eFC logo
Les pires façons de traiter les recruteurs en finance

La plupart des articles consacrés à la collaboration avec les chasseurs de têtes en services financiers expliquent comment optimiser vos entretiens et votre relationnel, mais qu’en est-il si c’est l’inverse qui vous intéresse ? – Comment vous y prendre pour faire en sorte qu’un recruteur spécifique ne vous recontacte plus jamais ? – Ou pour vous assurer de ne pas croupir dans la masse des candidats dont les recruteurs et chasseurs de tête n’ont tout simplement rien à faire ?

Certains faits et gestes risquent en effet de vous ranger directement dans cette catégorie. Suivant l’état de votre relation avec l’un ou l’autre de ces recruteurs, vous pourriez vouloir le mettre dans votre poche ou l’éviter.

Au préalable, il est indispensable de bien comprendre que ce qui déplaît le plus aux recruteurs, c’est de paraître stupide ou totalement désorganisé. Le pire de tout, c’est de passer pour des menteurs manquant de professionnalisme aux yeux de leurs clients. Tout ce que vous ferez dans ce sens vous mènera directement à la liste noire.

Parmi les choses à éviter, on retient :

  • Reporter à plusieurs reprises un entretien déjà programmé avec un client majeur et/ou ne pas se présenter à l’entretien ;
  • Démontrer peu ou pas d’intérêt pour le poste durant l’entretien – en prétendant qu’on vous a quasiment forcé la main ;
  • Tenir durant l’entretien un discours différent de celui que vous avez eu lors du premier contact avec le recruteur/chasseur de têtes – ce qui aurait pour effet de rendre inexact le profil qu’il a dressé du candidat ou le résumé de ses notes ;
  • Mentir ou donner de fausses informations sur votre CV qui seraient susceptibles sauter aux yeux à un stade ultérieur du processus de recrutement – par exemple pendant les vérifications de votre parcours. La découverte de fausses informations à un stade avancé du recrutement peut facilement se solder par l’annulation d’une offre, mais aussi, pour le chasseur de têtes, par la perte de ses honoraires et le risque de se voir ridiculisé ;
  • Se plaindre du chasseur de têtes auprès du client employeur sous quelque forme que ce soit.

Même en évitant ces écueils, vous pourrez toujours détourner les chasseurs de têtes en jouant le ‘difficile à convaincre’ à l’extrême et en vous montrant grossier, agressif ou arrogant ! A l’inverse, vous pouvez aussi bombarder le chasseur de têtes en le harcelant de coups de fil, courriels ou autres messages confinant au harcèlement.

Il y a aussi la tactique bien connue qui consiste à travailler simultanément avec plusieurs recruteurs, en tentant de les monter les uns contre les autres, voire contre le client – comme dans le cas où vous penchez pour le type de présentation que vous estimez le plus propice à servir vos intérêts en cherchant à éjecter un recruteur du process s’il a clairement mais légitimement fait la présentation pour vous.

Si aucune des stratégies évoquées ci-dessus ne vous séduit, reste un dernier recours… A savoir – convaincre tout le monde que vous êtes totalement conquis par l’opportunité et par la boîte, aller jusqu’au bout du processus de recrutement, sourire béatement une fois que votre contrat est signé et communiqué par la personne en charge – et vous volatiliser dans la nature pendant cinq jours, avant de sortir du bois pour annoncer que vous avez accepté une contre-proposition très alléchante. Et voilà le travail !

Bien sûr, je ne vais pas vous conseiller d’agir de la sorte : tout ce qui a été abordé ici risque bien évidemment d’écorner votre image de marque personnelle. Quoi que vous pensiez des recruteurs, rien ne dit que vous n’aurez jamais plus besoin de leurs services. Et n’oubliez pas qu’après tout, « le monde est petit. »

Dan Whitehead est le fondateur de City Career LAB (une société de coaching carrières), fort de plus de 20 ans d’expérience dans le recrutement et l’acquisition de talents en entreprise pour les services financiers.

Crédit photo : Ben White sur Unsplash 

Have a confidential story, tip, or comment you'd like to share? Contact:  sbutcher@efinancialcareers.com  in the first instance. Whatsapp / Signal / Telegram also available.

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will - unless it's offensive or libelous (in which case it won't.)

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...
Loading...