Une étude sur les salaires des banquiers suggère que Goldman Sachs paierait mal au bas de l’échelle

eFC logo
Une étude sur les salaires des banquiers suggère que Goldman Sachs paierait mal au bas de l’échelle

Un nouvelle étude sur les salaires et bonus des banquiers d’investissement de Londres aux niveaux d’analyst, associate et vice president fait apparaître un décalage fréquent entre les rémunérations chez Goldman Sachs et celles pratiquées par ses concurrentes en deçà du grade de VP.

L’étude, menée par le cabinet Dartmouth Partners sur les premiers mois de l’année, suggère que Goldman paie légèrement sous la moyenne du marché tous niveaux confondus, mais plus que la moyenne du marché à partir du niveau VP.

Goldman n’a pas souhaité commenter les niveaux de rémunération de ses juniors. Toutefois, certaines sources internes laissent entendre que les chiffres de Dartmouth sous-estiment la réalité et que Goldman paie au niveau du marché, voire plus.

L’étude fait suite aux récriminations liées aux horaires de travail chez Goldman et à la compétition entre les banques pour satisfaire leurs juniors via des engagements à réduire le nombre d’heures hebdomadaires et quelques primes (souvent sous forme de ‘bonus pandémie’), comme c’est le cas chez les Credit Suisse, Bank of America, Moelis & Co et consorts.

Goldman Sachs verse les bonus des juniors en été, une progression significative reste donc encore possible cette année. Le premier trimestre qui vient de s’achever a vu la plus forte augmentation de salaire par tête chez Goldman au cours des dix dernières années.

Alors que Dartmouth laisse supposer des salaires relativement bas chez Goldman, ses chiffres indiquent aussi que Bank of America reste au fil des ans l’une des banques qui paie le mieux - entre 5 et 10% de plus en rémunération totale à tous les niveaux d’analyst à vice president. Début avril, BofA a augmenté de 10k $ - soit un peu plus de 8k €, les salaires de ses analysts et associates en poste aux États-Unis, et de 25k $ - plus de 20k €, ceux des VP. Les salaires dans les autres pays semblent avoir suivi le même mouvement, sans que cette évolution apparaisse dans les chiffres de Dartmouth. La prime exceptionnelle distribuée chez Credit Suisse semble également avoir été oubliée.

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close
Loading...
Loading...