La moitié idéale pour les juniors en banque

eFC logo
La moitié idéale pour les juniors en banque

Si vous parvenez à garder une relation durable durant vos années de junior en banque d’investissement, bien joué ! Ce n’est pas simple, mais il est surprenant de voir que les cas sont relativement nombreux. Il suffit de s’impliquer – et d’avoir la bonne ou le bon partenaire.

« Si les deux travaillent en M&A, c’est un peu compliqué, » concède un associate dans l’une des boutiques M&A de Londres connue pour son rythme de travail soutenu. « Vous n’aurez pas forcément le temps de vous voir. Ce qui fonctionne le mieux, c’est l’un des deux en M&A et l’autre en ECM, DCM ou gestion de fortune. »

Tous les postes en banque ne sont pas synonymes d’horaires infernaux. Si vous travaillez en technologie, vous pourrez sans doute vous en tirer avec des semaines de 48 heures, mais en front office, et en particulier en M&A, les horaires peuvent peser sur la relation.

« J’entends mes analysts se plaindre en permanence de ne pouvoir se ménager qu’une soirée par semaine pour faire des rencontres, » confie un VP de JPMorgan à Londres. « Et aucune d’entre elle ne débouche sur du concret dans la durée. »

La plupart des banquiers juniors utilisent des applis de rencontre comme Tinder ou Hinge, mais nombreux sont aussi ceux qui rament avec les personnes qu’elles rencontrent via ces applis. « Quand on est analyst ou associate, on n’a pas le temps, et on ne peut s’engager à rien, » souligne un VP senior dans une banque américaine. « Il faut vraiment être avec quelqu’un qui puisse comprendre. »

Mais alors, où trouver la bonne personne ? Pas forcément sur Tinder, mais pas non plus au travail, même si cela arrive. « C’est un secteur d’activité très masculin, et on ne veut jamais vraiment approcher quelqu’un au bureau, » suggère un VP avant de citer le parfait contre-exemple d’un collègue français qui a rencontré sa conjointe dans l’ascenseur. S’il arrive que des couples se forment sur le lieu de travail, c’est habituellement, dit-il, lorsqu’ils travaillent ensemble et entament une relation une fois que l’un des deux est parti ailleurs.

Pourtant, l’idéal pour les banquiers juniors serait de trouver quelqu’un qui comprenne leur rythme de travail sans avoir les mêmes contraintes de temps - concrètement, une ou un partenaire en ECM ou DCM, ou alors dans des secteurs présentant certaines similitudes. « J’ai toujours eu une préférence pour les avocates, » suggère un VP.

Plus votre carrière en banque est longue, plus forte est la probabilité de voir vos sentiments partagés. « Jusqu’au grade d’associate, je dirais qu’environ 70% des gens restent en solo, mais ensuite, on voit de plus en plus de couples, » note un associate senior. Avant d’ajouter que « près de 90% des MD sont mariés et dans une relation de longue durée. »

Il se dit pourtant que la moitié idéale pour un banquier senior n’est pas nécessairement la même que pour un junior. « De nombreux MD ici ont des femmes dans des métiers créatifs, » confie notre associate. « Du style architecte d’intérieur. »

Crédit photo : Cosmo Wei sur Unsplash

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available.

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

A lire aussi…

Close