Credit Suisse récupère les bonus de collaborateurs partis il y a des années

eFC logo
Credit Suisse récupère les bonus de collaborateurs partis il y a des années

Non contente de plomber le moral de ses équipes actuelles avec les récupérations de bonus, Credit Suisse s’attaque maintenant à ceux qui ont quitté la banque avant l’annus horribilis qu’elle vient de subir s’achever.

Comme nous le rapportions la semaine dernière, Credit Suisse récupère 34% des bonus différés des années précédentes payés sous forme de stock-options. Selon des sources internes, ces récupérations semblent s’être anormalement concentrées sur les vendeurs et traders de la division anciennement dénommée Global Markets, sans compter que les actions acquises en février 2022 seraient également touchées. En interne, la révolte gronde face à cette situation, même si c’est (peut-être) inévitable compte tenu des pertes de 3,7 milliards de francs suisses – soit quasiment autant en euros – l’an dernier.

Ce qui semble moins juste, mais probablement tout aussi inévitable, c’est que Credit Suisse récupère aussi les bonus non-acquis de collaborateurs ayant quitté la banque il y a quelques années et qui coulaient depuis une retraite tranquille. Eux n’ont rien à voir avec Archegos ni avec les pertes abyssales, et comptaient sur l’acquisition de leurs actions comme complément de revenus pour leurs vieux jours.

« À l’époque où je préparais mon départ, les montants différés ont largement pesé dans la balance quand est venu le moment d’évaluer le coût de la vie, » raconte un professionnel des activités de marché parti à la retraite en 2020. « 34% de ce qui me restait, ça fait un choc, d’autant que la valeur des actions de Credit Suisse est bien tombée et ne remonte pas. Ça n’est franchement pas ce que j’avais espéré ou à quoi je m’attendais. »

Credit Suisse n’a pas souhaité commenter les récupérations, qui restent cohérentes avec les conditions d’attribution des sommes concernées. Celles-ci prévoient en effet que les bonus sont soumis à récupération si la banque enregistre des pertes supérieures à 1 milliard de francs suisses, et que si les pertes atteignent 4 milliards, la proportion récupérée atteind 60%. Partant de là, 34% pourraient presque paraître un moindre mal.

Mais les anciens de Credit Suisse ne voient pas les choses ainsi. « J’ai quitté Credit Suisse il y a deux ans, » poursuit notre retraité. « Je n’y ai même pas travaillé en 2021 ! » D’après lui, il serait question que Credit Suisse revoie sa position par rapport aux anciens employés, mais il précise toutefois qu’il « s’associera certainement » à une action collective contre la banque si les choses devaient en rester là. 

Cliquez ici pour créer votre compte eFinancialCareers et permettre aux recruteurs de vous trouver pour vous proposer les meilleurs postes en technologie et finance.

Crédit photo : Mathew Schwartz sur Unsplash

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available (Telegram: @SarahButcher)

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

Close