Je travaille chez un Big Four qui se dit non-raciste, mais la réalité est tout autre

eFC logo
Je travaille chez un Big Four qui se dit non-raciste, mais la réalité est tout autre

Je suis auditeur pour l’un des Big Four à Londres. Tout le discours tourne autour de notre ouverture à la diversité, de l’importance de la diversité, mais tout ça, c’est du vent.

La diversité dans mon équipe est bien réelle aux niveaux juniors, et c’est essentiellement le résultat de l’embauche d’étrangers détenteurs de visas. Ici, presque tous les partners et managers seniors sont de nationalité britannique et de type caucasien.

L’hypocrisie commence à faire grincer des dents. Je suis moi-même issu d’une minorité et je pense que mon origine ethnique constitue un frein. Je travaille dur, je fais 60 heures par semaine, mais je n’ai pas l’impression d’être récompensé de mes efforts ou de bénéficier de la moindre promotion. En revanche, je vois les gens d’ici accéder à des promotions avant moi, bien que leur travail ne soit pas différent du mien. Je vois bien aussi que les employés issus de minorités ethniques sont licenciés avant ceux d’origine britannique.

Le préjugé est à la fois conscient et inconscient. D’un côté, on me dit que je ne peux pas aller voir un client qui n’aime travailler qu’avec des auditeurs de type caucasien et des britanniques du cru. De l’autre, je pense que les partners et cadres supérieurs accordent les promotions à ceux qui leur ressemblent.

Bien sûr, l’entreprise qui m’emploie est excellente pour jeter de la poudre aux yeux. Il y a bien quelques personnes de couleur à des postes seniors, et on les utilise pour justifier le traitement appliqué à tous les autres. Du fait que les fonctions juniors et intermédiaires sont assurées par des détenteurs de visa de diverses origines ethniques, la plupart d’entre eux se montrent très dociles et ne s’attaquent pas au status quo de peur de tout perdre. En revanche, dès qu’il devient évident qu’ils n’auront pas de promotion, ils partent sans faire de vagues et vont travailler dans l’industrie.

Personnellement, j’en ai plein le dos. Je suis tenté de me plaindre par souci d’intégrité, mais les gens n’arrêtent pas de me dire de me tenir à carreau et de chercher ailleurs. Tout conseil en commentaire au bas de mon témoignage sera le bienvenu.

Cliquez ici pour créer votre compte eFinancialCareers et permettre aux recruteurs de vous trouver pour vous proposer les meilleurs postes en technologie et finance.

Crédit photo : Royal Anwar sur Unsplash

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close