Trouvez votre emploi idéal
Espace Recruteurs

Goldman Sachs & JPMorgan ne sont pas toujours les banques qui paient le mieux

Où travailler au Royaume-Uni si vous êtes banquier junior en M&A ? Si vous voulez maximiser votre rémunération dès les premières années de votre carrière, la réponse ne sera pas forcément JPMorgan et Goldman Sachs. Pour un analyst ou associate à Londres, certaines autres grandes banques américaines sont aussi en lice.

La dernière enquête sur les salaires et bonus menée par le cabinet de recrutement Dartmouth Partners laisse supposer que si les analysts de première année chez Goldman Sachs sont maintenant les mieux payés à Londres, ils sont suivis de près par leurs homologues de Bank of America et Credit Suisse. Et pour décrocher la meilleure rémunération en deuxième année, il faut choisir…Citi.

Selon Dartmouth, les analystes de première année de Goldman Sachs affichent cette année une rémunération totale moyenne de 107,5k £ (soit un peu plus de 125k € au taux de change moyen pour 2022), décomposée en 65k £ de salaire et 42,5k £ de bonus. Ceux de Bank of America sont en moyenne à 104k £ / 121 k € (61k £ en salaire et 43k £ en bonus). Quant à ceux de Credit Suisse, ils sont à 102k £ / 119k € (60k £ en salaire et 42k £ en bonus).

Credit Suisse semble avoir consenti un véritable effort en augmentant de 26% la rémunération de ses analysts de première année. Ce peut être lié au fait qu’elle peine à attirer et à retenir les talents les plus juniors en amont d’une restructuration de sa banque d’investissement, dont l’annonce est attendue à la fin du mois.

Parallèlement, JPMorgan a taillé dans le vif et ramené à 86k £ / 100k € la rémunération de ses analysts de première année, dans ce qui ressemble à un effort d’économie durant une année qui voit les revenus de sa banque d’investissement en recul de 47% à l’échelle mondiale.

Si l’on passe aux analysts de deuxième année, c’est encore différent. Selon Dartmouth, le groupe le mieux payé se trouve chez Citi, qui a distancé ses rivales avec des rémunérations totales - salaires et bonus – de 138,5k £ / 161k €. Elle est suivie de Goldman Sachs, avec 131k £ / près de 153k €.

L’empressement de Credit Suisse à retenir les juniors ne semble pas avoir été le même pour ceux de deuxième année, qui n’ont touché en moyenne que 98k £ / 114k €. JPMorgan a payé (relativement) mieux, à 122k £ / 142k €, sans toutefois entrer dans le haut du classement.

Les nouvelles moyennes pourraient pousser les analysts à partir chez Citi. On peut cependant imaginer raisonnablement que les rémunérations élevées qu’elle a accordées cette année aux analysts de deuxième année n’ont été qu’un rééquilibrage pour compenser les bonus apparemment très faibles de l’année précédente.

Cliquez ici pour créer votre compte eFinancialCareers et permettre aux recruteurs de vous trouver pour vous proposer les meilleurs postes en technologie et finance.

Crédit photo : charlesdeluvio sur Unsplash

author-card-avatar
AUTEURSarah Butcher Editrice Monde

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail

Donnez un nouvel élan à votre carrière

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.
À lire aussi
Offres recommandées
William Blake Group
Business Management Associate
William Blake Group
London, United Kingdom
S&P Global
Upstream Company Strategies Research Analyst
S&P Global
London, United Kingdom
Inetum Capital Market
Support Technique H/F
Inetum Capital Market
Paris, France

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail