Espace Recruteurs
Comment s'habiller chez Goldman Sachs.

Le regard averti d’un banquier de Goldman aux « pecs d’enfer » sur le style à adopter

Mais qui est donc « David », ce trentenaire employé chez Goldman Sachs que le New York Times a rencontré ce mois-ci à New York ? Un personnage devenu emblématique…

Le NYT a rencontré David à Brookfield Place, un complexe de commerces et bureaux à une minute du 200 West Street, le siège de Goldman. En théorie, Goldman Sachs s’attache à assouplir son code vestimentaire depuis 2019. David laisse entendre que dans les faits pourtant, les employés de Goldman sont toujours habillés comme avant. C’est juste que la tenue adéquate pour un job en banque aujourd’hui ne suit plus les mêmes règles.

Celle de David est justement le reflet de ces nouveaux paramètres, et le NYT souligne fort opportunément d’où elle provient. Il y a « une chemise blanche impeccable, à col italien déboutonné, » qui lui a coûté 99 $ chez Mizzen+Main. Il y a le pantalon extensible New Venture bleu marine à poches latérales de la gamme Business Casual de Lululemon, à 148 $. Et les chaussures Oxfords noires à lacets signées Bruno Magli, dont on ne connaît pas le prix. « On s’habille un peu moins formel qu’avant, » indique David par rapport à ses choix vestimentaires.

Compte tenu du peu d’empressement de David à décliner l’intégralité de son identité, le New York Times n’a pas son nom complet. Il a en revanche quantité de photos de clones de David, déambulant dans le même accoutrement du parfait banquier, en pantalon bleu marine, chemise sur mesure et chaussures noires. Arjun Menon, VP de 33 ans au sein du groupe stratégie d’investissement de GS, a été vu dans une tenue similaire, acquise auprès d’une autre marque : sa chemise blanche, son pantalon bleu et ses chaussures noires viennent de chez Suitsupply.

Si cette association semble être devenue la nouvelle norme des banquiers trentenaires, cela peut changer avec le temps. Un « banquier d’investissement dans un établissement de premier plan », resté anonyme, a déclaré au NYT que « les blazers en cachemire non doublés, les jeans foncés et les allbirds sont des vecteurs symboliques de séniorité. » Si on veut, ajoute Arjun Menon, on peut même venir travailler en jean chez Goldman le vendredi…

Cliquez ici pour créer votre compte eFinancialCareers et permettre aux recruteurs de vous trouver pour vous proposer les meilleurs postes en technologie et finance.

Mais qui est donc « David », ce trentenaire employé chez Goldman Sachs que le New York Times a rencontré ce mois-ci à New York ? Un personnage devenu emblématique…

Le NYT a rencontré David à Brookfield Place, un complexe de commerces et bureaux à une minute du 200 West Street, le siège de Goldman. En théorie, Goldman Sachs s’attache à assouplir son code vestimentaire depuis 2019. David laisse entendre que dans les faits pourtant, les employés de Goldman sont toujours habillés comme avant. C’est juste que la tenue adéquate pour un job en banque aujourd’hui ne suit plus les mêmes règles.

Celle de David est justement le reflet de ces nouveaux paramètres, et le NYT souligne fort opportunément d’où elle provient. Il y a « une chemise blanche impeccable, à col italien déboutonné, » qui lui a coûté 99 $ chez Mizzen+Main. Il y a le pantalon extensible New Venture bleu marine à poches latérales de la gamme Business Casual de Lululemon, à 148 $. Et les chaussures Oxfords noires à lacets signées Bruno Magli, dont on ne connaît pas le prix. « On s’habille un peu moins formel qu’avant, » indique David par rapport à ses choix vestimentaires.

Compte tenu du peu d’empressement de David à décliner l’intégralité de son identité, le New York Times n’a pas son nom complet. Il a en revanche quantité de photos de clones de David, déambulant dans le même accoutrement du parfait banquier, en pantalon bleu marine, chemise sur mesure et chaussures noires. Arjun Menon, VP de 33 ans au sein du groupe stratégie d’investissement de GS, a été vu dans une tenue similaire, acquise auprès d’une autre marque : sa chemise blanche, son pantalon bleu et ses chaussures noires viennent de chez Suitsupply.

Si cette association semble être devenue la nouvelle norme des banquiers trentenaires, cela peut changer avec le temps. Un « banquier d’investissement dans un établissement de premier plan », resté anonyme, a déclaré au NYT que « les blazers en cachemire non doublés, les jeans foncés et les allbirds sont des vecteurs symboliques de séniorité. » Si on veut, ajoute Arjun Menon, on peut même venir travailler en jean chez Goldman le vendredi…

Cliquez ici pour créer votre compte eFinancialCareers et permettre aux recruteurs de vous trouver pour vous proposer les meilleurs postes en technologie et finance.

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available (Telegram: @SarahButcher)

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

 Follow @MadameButcher

author-card-avatar
AUTEURSarah Butcher Editrice Monde
Annuler

Postulez dès maintenant

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.

Donnez un nouvel élan à votre carrière

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.
Offres recommandées