Trouvez votre emploi idéal
Espace Recruteurs
Il y a encore beaucoup à craindre au Credit Suisse.

Prochaine vague de licenciements chez Credit Suisse attendue ce lundi

Si vous avez survécu jusqu’ici chez Credit Suisse, vous pourriez avoir quelques raisons d’être optimiste. Mais ne vous reposez pas trop sur vos lauriers. Selon plusieurs sources, la prochaine vague de licenciements dans la banque suisse est prévue pour cette semaine.

Le lundi 12 décembre est apparemment la date retenue pour le début de la prochaine vague de licenciements chez Credit Suisse. CS n’a pas fait de commentaires, mais à l’annonce de sa restructuration, le n°2 suisse déclarait envisager de licencier 2 700 personnes avant Noël et 9 000 à l’horizon 2025.

Par voie de conséquence, nombreux sont les postes exposés à des suppressions inexorables. À ce stade, elles semblent pour l’instant se concentrer sur des secteurs tels que la vente et le trading crédit européens, où les premiers licenciements ont été particulièrement rudes. Bloomberg rapportait la semaine dernière que Credit Suisse envisageait de supprimer un tiers de ses effectifs en vente fixed income dans le monde.

La prochaine vague pourrait toucher des secteurs comme la vente et le trading Investment Grade, restés jusqu’ici relativement préservés. Certains effectifs comme ceux du Structured Products Group (SPG), en passe d’être transféré chez Apollo, sont également préoccupés.

Y aura-t-il des licenciements au sein du SPG ?

Mi-novembre, Jay Kim, Global Head of Securitized Products Trading de Credit Suisse, a adressé aux collaborateurs du groupe un courriel expliquant que la situation restait incertaine. Dans le contenu que nous avons pu consulter, il indiquait qu’elle avait été « incroyablement difficile » pour toutes les personnes concernées, et que son implication personnelle dans le deal avec Apollo n’était que « marginale », les négociations se déroulant plutôt entre Apollo et « le corporate development et le risque » chez Credit Suisse.

Le modèle historique intégrant les produits titrisés à la banque d’investissement « fait face à une menace réelle et très sérieuse, » disait-il, ajoutant que bien que le deal avec Apollo constitue « un gain énorme et incroyable » pour tous, la période durant sa finalisation restait « extrêmement incertaine et difficile. » Cela ne devrait toutefois pas intervenir avant le début 2023, et CS a déjà indiqué que l’intégralité de l’effectif actuel ne serait pas nécessaire.

Des sources internes au SPG craignent de voir tous les vendeurs, traders et structureurs en produits titrisés licenciés. « Apollo ne veut que les actifs titrisés actuellement détenus par CS et le pipeline pour accéder à ces futurs actifs, » indique l’une d’entre elles.

Lors d’une réunion investisseurs le mois dernier, Apollo déclarait que son approche de l’activité de titrisation était très différente de celle des banques : « la plupart du temps, une banque cible le client, elle peut lui vendre des règlements et des devises, du hedging et du M&A et des capitaux propres, ainsi qu’un large éventail de services que ni nous, ni nos confrères ne sommes en mesure de proposer, et que je ne pense pas pouvoir proposer un jour. Ce que nous voulons, ce sont les actifs… »

David Miller à Londres

Comme nous l’indiquions la semaine dernière, David Miller est actuellement à Londres, apparemment pour rassurer les gens que Credit Suisse désire garder. La présence du Global Head of Investment Banking & Capital Markets de Credit Suisse n’aurait donc rien à voir avec les licenciements à venir.

Credit Suisse n’a pas souhaité faire de commentaires.

Cliquez ici pour créer votre compte eFinancialCareers. Commentez ANONYMEMENT nos articles et devenez visibles auprès des recruteurs susceptibles de vous proposer les meilleurs postes en technologie et finance.

 

author-card-avatar
AUTEURSarah Butcher Editrice Monde

Postulez dès maintenant

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.

Donnez un nouvel élan à votre carrière

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.
Les dernières offres d'emploi
State Street Corporation
Fund Accounting & Administration - AVP
State Street Corporation
Luxembourg
State Street Corporation
Client Change Manager, Officer
State Street Corporation
Luxembourg
State Street Corporation
Business Controls, Vice President
State Street Corporation
Luxembourg
State Street Corporation
Operations Client Service, VP
State Street Corporation
Luxembourg
State Street Corporation
Financial Reporting Officer
State Street Corporation
Luxembourg