Trouvez votre emploi idéal
Espace Recruteurs

Les recruteurs « fous et obscènes » dans les hedge funds

Vous le savez sans doute, les hedge funds sont en pleine guerre des talents. Les meilleurs gestionnaires de portefeuille reçoivent 120 millions de dollars de prime à la signature. Les patrons de hedge funds se plaignent de devoir verser à des éléments médiocres des salaires comparables à ceux des stars du foot. Pour Izzy Englander chez Millenium, supprimer les clauses de non-concurrence pourrait s’avérer utile.

Dans ce contexte, qui n’a pas reçu au moins un appel d’un recruteur passionné de l’un des grands hedge funds doit faire quelque chose de travers. Dans un entretien accordé au Times, un banquier senior a déclaré sous couvert d’anonymat que ces recruteurs de hedge funds étaient devenus une menace. Les fonds ont « des tas de gens qui ne font rien que passer leur temps en cafés, déjeuners, dîners avec tous les traders qui prennent leurs appels, » expliquait-il. Ces baratineurs professionnels « connaissent tout le monde, de l’analyst de première année au partner… Ils ont un appétit insatiable et font grimper les enchères à des niveaux fous et obscènes pour attirer les talents. »

Get Morning Coffee  in your inbox. Sign up here.

Ces recruteurs employés par les hedge funds ne sont en fait pas désignés par le terme de recruteurs. On les appelle ‘business development professionals’ et ils ont souvent eux-mêmes un parcours en banque – mais pas en recrutement en banque. Andrew Peña, Global Head of Business Development  & Investor Relations d’Eisler, a par exemple été auparavant managing director chez Goldman Sachs et Morgan Stanley. Goli Habbas, arrivée en business development chez Millenium à Londres en septembre 2023, venait de Morgan Stanley, où elle était elle aussi MD, responsable de la distribution prime brokerage pour la région EMEA.

Le Times n’en dit guère plus sur cette armée de business developers, véritable fléau pour qui tente de conserver l’unité d’un trading desk en banque. Les chasseurs de têtes indépendants nous confient que le business development peut en réalité être un travail très ingrat. Avec l’afflux d’argent dans les plus grands hedge funds, on assiste à une ruée désespérée pour trouver les personnes capables de le gérer. Pourtant, comme le soulignait récemment le patron de hedge fund Dmitry Balyasny, les embauches en réaction aux levées de fonds ne fonctionnent pas vraiment – il faut beaucoup de temps pour trouver les bonnes personnes et quand on y parvient, elles sont souvent contraintes de rester en retrait du marché en raison des clauses de non-concurrence. L’ajout de gestionnaires de portefeuille requiert une stratégie, mais la pression est forte car les fonds veulent lever et déployer du capital – sans doute la justification de cette dénomination de ‘bus dev’ plutôt que de simples recruteurs.

Leur rémunération est d’ailleurs supérieure à celle des simples recruteurs. « Dans les plus grands fonds, les business developers juniors sont rémunérés entre 300k et 500k $, » raconte un recruteur externe pour les hedge funds. « Au niveau senior, il a y certainement des gens qui touchent des montants à plus de 7 chiffres… »

Cliquez ici pour créer votre profil eFinancialCareers. Soyez visible auprès des recruteurs qui cherchent à pourvoir des postes de premier plan en technologie et finance.

Click here to create a profile on eFinancialCareers. Make yourself visible to recruiters hiring for top jobs in technology and finance.

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: +44 7537 182250 (SMS, Whatsapp or voicemail). Telegram: @SarahButcher. Click here to fill in our anonymous form, or email editortips@efinancialcareers.com. Signal also available.

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

author-card-avatar
AUTEURSarah Butcher Editrice Monde

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail

Donnez un nouvel élan à votre carrière

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.
À lire aussi
Offres recommandées
Mason Blake
Global Equity Analyst
Mason Blake
London, United Kingdom
Carmignac
Analyste obligataire junior
Carmignac
Paris, France
S.R Investment Partners
Quantitative Portfolio Manager – Hedge Fund
S.R Investment Partners
Paris, France
PER, Private Equity Recruitment
Investment Analyst, Public Equities, Investment Firm, Dubai, UAE
PER, Private Equity Recruitment
Dubai, United Arab Emirates

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail