Comment survivre à la purge à venir… la suppression de 100 000 postes en banque

eFC logo
Comment survivre à la purge à venir… la suppression de 100 000 postes en banque

« La plus vaste réduction d’effectifs de l’histoire de la banque aux Étas-Unis » est en marche – tel est le point de vue de Mike Mayo, vétéran de l’analyse financière chez Wells Fargo. Sa théorie est qu’après des années et des années d’investissement dans la technologie et les systèmes d’automatisation, les banques pourraient être enfin prêtes à en récolter les fruits, en augmentant massivement l’automatisation de leurs process et en remplaçant des milliers de ‘banquiers’ par quelques centaines de développeurs logiciels.

Quelles conclusions devez-vous en tirer ? À un certain point, on en revient au fameux « apprenez à coder ». Néanmoins, si vous occupez un poste en front office dans une banque, vous pourriez vous en sortir. Selon Mike Mayo, les systèmes de back office ont été difficiles à faire évoluer car les banques sont plutôt conservatrices à cet égard – et on peut le comprendre : on ne peut pas tout arrêter pour des opérations de maintenance sans susciter une vague de fort mécontentement. Mais « difficile » ne veut pas dire « impossible », et une fois toutes les migrations vers le cloud effectuées, un bond en avant devient tout à fait possible. En d’autres termes, la révolution technologique se produira comme les faillites personnelles telles que les décrit Hemingway : « progressivement, puis subitement. »

La plupart des emplois sacrifiés se trouveront donc en back office, dans les fonctions les moins rémunérées. Pour Mike Mayo, cela pourrait en réalité signifier que la rentabilité mettra du temps à s’améliorer du fait que les banques licencient les petites mains en charge des tâches administratives ou du téléphone – autant d’emplois rémunérés autour du salaire minimum, pour embaucher des technologues également très convoités par la Silicon Valley. Mais cela ne signifie en aucun cas que tous les autres employés du secteur peuvent dormir tranquilles.

Le message à retenir de l’analyse de Wells Fargo est de rester au plus près des revenus et du P&L. Pour les banquiers ambitieux en milieu de carrière, ce pourrait être le pire moment pour envisager de « passer à un poste de direction. » Cela arrive assez souvent aux employés de front et middle office, qui commencent à réfléchir, à l’approche de la cinquantaine, à ce qui pourrait les faire grimper d’Executive Director à Managing Director. Si vous avez construit votre carrière en coopérant étroitement avec des développeurs système (comme c’est de plus en plus fréquent de nos jours), ou si votre fonction actuelle implique de nombreuses interactions avec les règlements et les opérations, il peut être assez tentant de jauger vos rivaux potentiels pour une promotion et d’envisager de passer quelques années du côté COO pour faire évoluer votre carrière.

Il y a toujours un risque. À chaque fois que vous évitez de vous voir attribuer personnellement des lignes de revenus, vous devenez un centre de coûts plutôt qu’un centre de revenus, et il vous faut développer une nouvelle mentalité. Outre le risque de découvrir que vous n’êtes pas aussi bon en gestion de personnel que vous ne pensiez pouvoir l’être, vous misez l’intégralité de votre propre capital humain sur une fonction bien spécifique dans une seule entreprise. C’est une décision à ne pas prendre à la légère.

Vous misez aussi sur le progrès technologique. De toute évidence, il est impossible d’éviter la technologie juste en restant en front office – demandez donc à n’importe quel trader actions. Mais la prochaine étape de l’automatisation de la banque est susceptible d’affecter certains domaines du secteur qui semblaient invulnérables depuis des années. Vous ne voulez sûrement pas finir à l’un de ces postes où vous serez responsable de la mise en place d’un nouveau système, puis du licenciement de tous vos employés – y compris du vôtre.

Crédit photo : Valou_c sur Unsplash

Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available (Telegram: @SarahButcher)

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

A lire aussi…

Secteurs les plus recherchés

Loading...

Recherche emploi

Rechercher articles

Close