Trouvez votre emploi idéal
Espace Recruteurs

Après avoir pris cinq ans pour organiser son départ, ce MD de Citi est parfaitement épanoui

Alors que Citigroup se prépare à engager une nouvelle vague de licenciements, ciblant essentiellement les fonctions d’encadrement, un de ses anciens managing directors profite de la vie en Cornouaille.
Alex Hayes-Griffin a passé près de 13 ans chez Citi à Londres, qu’il avait rejointe en 2010 en provenance d’HSBC à Hong Kong. Ces huit dernières années et jusqu’à son départ l’été dernier, il était entre autres Head of UK and Ireland FIG DCM. Une décision prise de son propre chef, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est extrêmement occupé depuis.
Alex Hayes-Griffin raconte dans le détail sur son blog ses nombreuses activités entreprises depuis sa dernière apparition à Canary Wharf. On y trouve un programme en IA à Oxford, un cursus en écriture numérique, un autre programme, en blockchain cette fois, le démarrage d’une certification en coaching, le lancement conjoint d’une entreprise familiale (manteaux pour teckels), un investissement dans une plateforme soutenant les slasheurs, la nouvelle déco de sa maison de Cornouaille et son nouveau statut de conseiller auprès de quatre CEO.
Voilà qui semble pour le moins actif, mais force est de constater qu’Alex Hayes-Griffin n’aspire pas à se poser pour regarder la mer. « Il y a une part de moi qui voudrait se poser, lire un bouquin et promener le chien, mais je suis trop jeune pour ça, » dit-il. Il a 45 ans.
Malheureusement pour les personnes susceptibles de perdre leur poste chez Citi sans beaucoup de temps pour s’y préparer, Alex Hayes-Griffin a passé… cinq ans à préparer le terrain pour son départ. « Il faut avoir la patience de le faire sur une base de gestion du risque, » explique-t-il. « Il faut être prêt sur le plan de la famille et du couple, et s’assurer d’avoir la sécurité financière pour sauter le pas vers cette nouvelle voie. »
Même après cinq ans à économiser, vendre sa maison de Londres et rembourser ses prêts immobiliers, Alex Hayes-Griffin concède que quitter la finance peut être compliqué : « on dit que le salaire mensuel est l’une des choses les plus addictives au monde, et c’est vrai. Il faut se préparer à ne plus voir de salaire tomber tous les mois. »
À l’origine, son idée n’était pas de quitter la banque ; il pensait plutôt à un congé sabbatique, mais son mentor le lui a déconseillé. « Le congé sabbatique envoie le signal d’un manque d’engagement, » raconte-t-il. Il a donc préféré prendre cinq semaines de congé pour valider un cursus court à la Said Business School d’Oxford, puis passer du temps en Cornouaille et dans l’archipel norvégien du Svalbard (il est lui-même norvégien). « Quand je suis revenu, tout était clair sur ce que je voulais, et j’ai fait quelques changements, » confie-t-il. Il a d’abord envisagé plusieurs voies dans la banque. Puis il est parti.
Ses activités à venir prendront de multiples formes. Il y a le coaching – il espère coacher d’autres personnes quittant la finance. Il y a l’aspect conseil auprès des administrateurs. Il y a l’entreprise de manteaux pour teckels ; et la possibilité de travailler avec les acteurs de l’IA, et enfin le potentiel pour organiser des retraites depuis sa grande maison de Cornouaille.
« J’ai investi en moi-même, » explique Alex Hayes-Griffin, ajoutant qu’il n’exclut pas complètement un retour dans la banque un jour ou l’autre, mais que ce serait « faire injustice à l’opportunité que j’ai créée » de ne pas explorer plus avant les autres options. Ce qu’il n’a pas l’intention de faire en tout cas, c’est pas grand-chose : « mon caractère fait que je ne pourrais pas simplement rester tranquille, » rappelle-t-il.

Cliquez sur ce lien pour télécharger notre enquête complète sur les salaires et bonus.

Have a confidential story, tip, or comment you’d like to share? Contact: sbutcher@efinancialcareers.com in the first instance. Whatsapp/Signal/Telegram also available (Telegram: @SarahButcher)

Bear with us if you leave a comment at the bottom of this article: all our comments are moderated by human beings. Sometimes these humans might be asleep, or away from their desks, so it may take a while for your comment to appear. Eventually it will – unless it’s offensive or libelous (in which case it won’t.)

author-card-avatar
AUTEURAlex McMurray

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail

Donnez un nouvel élan à votre carrière

Trouvez des milliers d'opportunités emploi en vous inscrivant sur eFinancialCareers dès aujourd'hui.
À lire aussi
Offres recommandées

Abonnement newsletter

Recevez les derniers conseils carrière et toute l'actu emploi finance directement dans votre boîte mail